Bonjour à tous.

Bien sûr! Que dois-je faire ?

Pssst! Vous voulez être le premier à avoir la solution?

Cliquez sur ce lien : http://wp.me/P8mV2K-p1

Bienvenue pour le tout premier épisode sur le blog lesenquetesdantoinette.com.

C’est par ici que les choses sérieuses commencent. Plongeons ensemble dans l’intrigue et gageons de nous en sortir indemne. À la une, à la deux, à la trois…

ENQUÊTES

Miss Keptown s’est envolée

L’appartement de Miss Keptown.

Depuis que M. Anselme m’a gentiment indiqué Miss Keptown, je me rends une fois par mois dans son appartement de la rue des Lilas. Cette fois encore, elle répond aux abonnés absents. Je ne l’ai jamais rencontrée, c’est tout dire ! Jamais vu son visage, sauf sur les photos qui trônent sur le guéridon dans le couloir : Miss Keptown en Australie, Miss Keptown au Venezuela, au Mexique, au Pérou, au Brésil. Elle en a parcouru du pays. Miss Keptown aime les destinations ensoleillées.

Pour la 3e fois, je m’occupe du ménage chez elle, depuis la bonne blague de M. Anselme. Vous vous souvenez ? Enveloppe 1 ou enveloppe 2. Quel petit rigolo ce M. Anselme !

Je pénètre dans l’appartement. Le linoléum craque sous mes semelles. Les coupables : des éclats d’une statuette en verre de Murano. Biscotte a joué un mauvais tour au bibelot. D’ailleurs, le vieux chat roux famélique joue les fantômes aujourd’hui. Il doit de cacher après sa grosse bêtise.

Quand je passe le seuil du salon, je commence à éternuer sans répit avant d’ouvrir la fenêtre. Je manifeste une allergie aux acariens. Un comble pour une femme de ménage ! D’après sa pharmacie, Miss Keptown également. Elle pulvérise deux fois par mois, dans son appartement, une solution à base de jus de citron et d’huiles essentielles. Je dois l’avouer, le remède fonctionne, jusqu’à aujourd’hui.

Je me rappelle, il y a 6 semaines, je récupérais l’adresse de ma cliente à la CLEAN, l’agence de nettoyage de M. Anselme. J’y rencontrais Corinne, la secrétaire pour la première fois. Une  femme autoritaire avec des lunettes papillon et un chignon roux très serré. Elle me regarde par-dessus ses lorgnons et me tend une note explicative :

« Tout ce que vous devez savoir sur votre cliente. Ses problèmes de santé, ses animaux domestiques, ses habitudes : Miss Keptown en tant qu’hôtesse de l’air voyage beaucoup. Elle est allergique aux acariens et diabétique. Elle revient  tous les quinze jours dans son appartement. Elle a un chat Biscotte. Il y a aussi, la liste de toutes les tâches que vous devez accomplir : passer l’aspirateur, changer les draps, nettoyer la salle de bains, vider la poubelle, aérer, arroser les plantes. Exigences minimales, certes, mais le client est  roi. Seule son amie Clara Vayne possède un double des clés pour nourrir son chat. C’est la voisine de l’étage d’en dessous. »

Corinne m’a remis les clefs avec mon emploi du temps. Je n’ai pas vu M. Anselme, ce jour-là. Il était occupé dans son bureau au téléphone. M. Anselme est très sollicité dans le monde du nettoyage.

Un étrange message.  

Miss Keptown laisse toujours une trace discrète sur son passage. Une tasse de thé dans l’évier, des draps froissés, une canette de coca light dans la poubelle.

Machinalement, je ramasse les enveloppes sur le sol entre les éclats de cristal pour les poser sur le guéridon. Je les ajoute aux précédentes. Des timbres exotiques de pays du bout du monde ornent les missives. En mode automatique, je referme  la bonbonnière remplie de friandises colorées et la remets à sa place.

Dans la chambre à coucher sur le lit, son uniforme vert bouteille d’Air France repose impeccable. Je le suspends pour retendre les draps. Il est temps de ramasser le linge sale dans la corbeille. Ah ! le linge bouge dans la corbeille. Malgré le choc, je m’approche avec précaution et soulève du bout de mon plumeau le morceau de tissu. Biscotte bondit et s’enfuit en direction de la cuisine.

Je le rejoins et tente de le calmer, mais il se terre tremblant, dans un coin de la cuisine. J’ouvre les placards à la recherche d’une friandise pour l’apaiser. Il n’y a que des biscuits sans sucre et des céréales allégées. Ça y est : j’ai trouvé des boîtes de conserve. Biscotte se réconforte dans son assiette de thon. Son ronronnement ne me trompe pas. Je reprends mes occupations après cette brève interruption Dans la poubelle, juste un papier d’emballage de barre chocolaté avec un lion dessus. Sur la table, un mot griffonné à la main :

mot codé énigme

ELC A SIRBAL

EDEUS ITRAP

Étrange, à qui est-il destiné ?

À son amie Clara ? Pourquoi lui demander d’amener sa tenue d’hôtesse de l’air au pressing puisque je m’occupe du repassage ?

M’est-il adressé ? Je ne nourris jamais le chat et quand bien même, une Anglaise avec de bonnes manières n’exprimerait en aucune façon son affection à une inconnue.

Quelque chose ne colle pas, Miss Keptown est en danger.

Mon plumeau s’agite. Que lui est-il arrivé ?

Je procède à un tour de l’appartement. Tout semble à sa place. Pourquoi cette sensation ?

Allez au travail, Antoinette.

Je finis le nettoyage par la salle de bains. Là aussi je vérifie l’emplacement des objets. Produits d’hygiène, nécessaire de toilette, dans la pharmacie, les médicaments et les prescriptions, Aérius et Polaramine, Célestène, Anapen…, toute la panoplie de l’allergique.

Au téléphone, M. Anselme tente de me rassurer :

« Arrêter de tout dramatiser, Antoinette.  Miss Keptown est partie en vacances, tout simplement. La discrétion est le meilleur atout de la femme de ménage. Si vous êtes incapable de rester à votre place, nos relations risquent de se compliquer, Antoinette. »

Je ne sais pas pourquoi, mais de la fumée  sort de mes narines et je gratte le sol avec mes crocs Louboutin. Vous ne connaissez pas les crocs Louboutin. Une paire de chaussures très confortables avec une semelle rouge. M. Anselme a le don de m’exaspérer avec ses vieux proverbes.

Qu’est-il arrivé à Miss Keptown ?  

  • Où peut-elle  se trouver ?
  • Est-elle partie de son plein gré ?
  • Comment vais-je procéder pour découvrir la solution ?
  • Est que Biscotte l’a mangée ?

Énigmatiquement, Antoinette.

 

Et toujours du contenu exclusif, la solution aux enquêtes dans votre espace dédié deux fois par mois

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte