<

Miss Keptown s’est envolée.

Bonjour à tous.

Bienvenue pour le tout premier épisode sur le blog lesenquetesdantoinette.com.

Vous avez pu vous entraîner et voir ô combien votre aide s’avère indispensable.

Les choses sérieuses commencent. Plongeons ensemble dans l’intrigue et gageons de nous en sortir indemne. À la une, à la deux, à la trois…

 

L’appartement de Miss Keptown.

Depuis que M. Anselme m’a gentiment indiqué Miss Keptown, je me rends une fois par mois dans son appartement de la rue des Lilas. Cette fois encore, elle répond aux abonnés absents. Je ne l’ai jamais rencontrée, c’est tout dire ! Jamais vu son visage, sauf sur les photos qui trônent sur le guéridon dans le couloir : Miss Keptown en Australie, Miss Keptown au Venezuela, au Mexique, au Pérou, au Brésil. Elle en a parcouru du pays. Miss Keptown aime les destinations ensoleillées.

Pour la 3e fois, je m’occupe du ménage chez elle, depuis la bonne blague de M. Anselme. Vous vous souvenez ? Enveloppe 1 ou enveloppe 2. Quel petit rigolo ce M. Anselme !

Je pénètre dans l’appartement. Le linoléum craque sous mes semelles. Les coupables : des éclats d’une statuette en verre de Murano. Biscotte a joué un mauvais tour au bibelot. D’ailleurs, le vieux chat roux famélique joue les fantômes aujourd’hui. Il doit de cacher après sa grosse bêtise.

Quand je passe le seuil du salon, je commence à éternuer sans répit avant d’ouvrir la fenêtre. Je manifeste une allergie aux acariens. Un comble pour une femme de ménage ! D’après sa pharmacie, Miss Keptown également. Elle pulvérise deux fois par mois, dans son appartement, une solution à base de jus de citron et d’huiles essentielles. Je dois l’avouer, le remède fonctionne, jusqu’à aujourd’hui.

Je me rappelle, il y a 6 semaines, je récupérais l’adresse de ma cliente à la CLEAN, l’agence de nettoyage de M. Anselme. J’y rencontrais Corinne, la secrétaire pour la première fois. Une  femme autoritaire avec des lunettes papillon et un chignon roux très serré. Elle me regarde par-dessus ses lorgnons et me tend une note explicative :

« Tout ce que vous devez savoir sur votre cliente. Ses problèmes de santé, ses animaux domestiques, ses habitudes : Miss Keptown en tant qu’hôtesse de l’air voyage beaucoup. Elle est allergique aux acariens et diabétique. Elle revient  tous les quinze jours dans son appartement. Elle a un chat Biscotte. Il y a aussi, la liste de toutes les tâches que vous devez accomplir : passer l’aspirateur, changer les draps, nettoyer la salle de bains, vider la poubelle, aérer, arroser les plantes. Exigences minimales, certes, mais le client est  roi. Seule son amie Clara Vayne possède un double des clés pour nourrir son chat. C’est la voisine de l’étage d’en dessous. »

Corinne m’a remis les clefs avec mon emploi du temps. Je n’ai pas vu M. Anselme, ce jour-là. Il était occupé dans son bureau au téléphone. M. Anselme est très sollicité dans le monde du nettoyage.

Un étrange message.  

Miss Keptown laisse toujours une trace discrète sur son passage. Une tasse de thé dans l’évier, des draps froissés, une canette de coca light dans la poubelle.

Machinalement, je ramasse les enveloppes sur le sol entre les éclats de cristal pour les poser sur le guéridon. Je les ajoute aux précédentes. Des timbres exotiques de pays du bout du monde ornent les missives. En mode automatique, je referme  la bonbonnière remplie de friandises colorées et la remets à sa place.

Dans la chambre à coucher sur le lit, son uniforme vert bouteille d’Air France repose impeccable. Je le suspends pour retendre les draps. Il est temps de ramasser le linge sale dans la corbeille. Ah ! le linge bouge dans la corbeille. Malgré le choc, je m’approche avec précaution et soulève du bout de mon plumeau le morceau de tissu. Biscotte bondit et s’enfuit en direction de la cuisine.

Je le rejoins et tente de le calmer, mais il se terre tremblant, dans un coin de la cuisine. J’ouvre les placards à la recherche d’une friandise pour l’apaiser. Il n’y a que des biscuits sans sucre et des céréales allégées. Ça y est : j’ai trouvé des boîtes de conserve. Biscotte se réconforte dans son assiette de thon. Son ronronnement ne me trompe pas. Je reprends mes occupations après cette brève interruption Dans la poubelle, juste un papier d’emballage de barre chocolaté avec un lion dessus. Sur la table, un mot griffonné à la main :

ELC A SIRBAL

EDEUS ITRAP

Étrange, à qui est-il destiné ?

À son amie Clara ? Pourquoi lui demander d’amener sa tenue d’hôtesse de l’air au pressing puisque je m’occupe du repassage ?

M’est-il adressé ? Je ne nourris jamais le chat et quand bien même, une Anglaise avec de bonnes manières n’exprimerait en aucune façon son affection à une inconnue.

Quelque chose ne colle pas, Miss Keptown est en danger.

Mon plumeau s’agite. Que lui est-il arrivé ?

Je procède à un tour de l’appartement. Tout semble à sa place. Pourquoi cette sensation ?

Allez au travail, Antoinette.

Je finis le nettoyage par la salle de bains. Là aussi je vérifie l’emplacement des objets. Produits d’hygiène, nécessaire de toilette, dans la pharmacie, les médicaments et les prescriptions, Aérius et Polaramine, Célestène, Anapen…, toute la panoplie de l’allergique.

Au téléphone, M. Anselme tente de me rassurer :

« Arrêter de tout dramatiser, Antoinette.  Miss Keptown est partie en vacances, tout simplement. La discrétion est le meilleur atout de la femme de ménage. Si vous êtes incapable de rester à votre place, nos relations risquent de se compliquer, Antoinette. »

Je ne sais pas pourquoi, mais de la fumée  sort de mes narines et je gratte le sol avec mes crocs Louboutin. Vous ne connaissez pas les crocs Louboutin. Une paire de chaussures très confortables avec une semelle rouge. M. Anselme a le don de m’exaspérer avec ses vieux proverbes.

Qu’est-il arrivé à Miss Keptown ?

Où peut-elle  se trouver ?

Est-elle partie de son plein gré ?

Comment vais-je procéder pour découvrir la solution ?

Est que Biscotte l’a mangée ?

Vous détenez la ou les réponses ?

Dites-le dans les commentaires. Imaginez ce qui a pu se produire pour Miss Keptown.

Retrouvez le gagnant et la solution le 17 juin.

Et toujours des indices supplémentaires pour tous les abonnés.

Énigmatiquement, Antoinette.

Des enquêtes exclusives, des surprises et votre masque d’Antoinette et Catson en vous abonnant à la newsletter

 

29 comments / Add your comment below

  1. Je tente une réponse lol, C’est son amoureux qui est passé, La note est de Miss Keptown, elle lui a demandé de nourrir le chat, et d’amener son uniforme au pressing , en dessous, elle écrit “beaucoup d’amour comme toujours” donc son amoureux.. P.S.

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    Mais il y a un truc qui n’est pas claire. Antoinette vas 1 fois par mois chez Miss Keptown, c’est sa 3ième fois, et il y a seulement 6 semaines qu’elle a commencé selon le message qu’elle a été chercher à l’agence? Donc les calculs sous toutes les formes y a un truc qui ne colle pas. Et il est certain que ce n’est pas elle qui a mangé le chocolat et les bonbons vue qu’elle est diabétique. Et les médoc pour les diabétiques ne sont pas dans la pharmacie car elle en a besoin avec elle.

  2. Une bonbonnière pleine de friandises, une barre chocolatée dans la poubelle… et de l’autre côté des biscuits sans sucre et du Coca Light. Miss Keptown n’est pas seule à vivre dans l’appartement ou alors quelqu’un d’autre l’utilise quand elle travaille. Clara ?

    Ou Corinne a menti sur les caractéristiques de Miss Keptown, vu que c’est elle qui a remis le dossier à Antoinette. Mais pourquoi ?

    Il y aurait une histoire de

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    Ce qui m’ennuie c’est le

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    Hum.

    Aussi, pourquoi certains mots sont en majuscule et d’autres en minuscule ?

    1. J’ai dû cacher une bonne partie de ta réponse. ça veut dire que tu es sur la bonne voie. Nul n’est à l’abri d’un dérapage, surtout quand le bougre à orthographier cache à ce point son jeu sous des dehors anodins. Jugez plutôt : abri s’écrit sans le t d’abriter et, au singulier, sans le s de débris dont il subit souvent l’attraction . Je redresse la route de suite…

  3. Elle est diabétique, mais la bonbonnière est ouverte, et la barre de Lion dans la poubelle.

    Elle n’est pas rentrée au bout de 2 semaines, puisqu’il y a des acariens.

    Clara Vayne a les clés, c’est à elle que la note est adressée.

    Voilà, après je sèche 😀

  4. Alors en fait Clara Vaynes, la voisine du dessous, a rencontré un homme sur un site de rencontre. De ce fait, parfois elle s’absente pour profiter de son week-end avec son nouvel amoureux. Elle ne l’a pas encore dit à Mme Keptown : elle attend d’être un peu plus sure d’elle et de.. lui!! Mais elle doit nourrir Biscotte et s’occuper de l’uniforme de son amie, alors elle missionne son neveu, Edeus Itrap!!! Sa soeur a prénommé son fiston Edeus (comme son groupe de rock préféré lorsqu’elle était ado!!! Un groupe

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    et Itrap est le nom de son premier mari, père d’Edeus!! Le gamin, enfin le jeune homme âgé de 19 ans est plutôt laxiste dans tout ce qu’il entreprend mais il adore sa Tatie Mme Keptown Et elle le lui rend bien “Much loves like always” est la formule dont ils signent leurs textos chaque fois! Une grande complicité les unit alors il lui rend service dès qu’elle le sollicite!!! Mais il est peureux et tête en l’air. Voila pourquoi elle lui laisse un mot avec les consignes : nourrir le chat et uniforme au pressing suivi de la tendre formule réservé à son cher neveu. Connaissant son étourderie (en effet il perd régulièrement ses clefs) elle rajoute en PS : comme je le dis souvent ELC SIRBAL EDEUS ITRAP. Depuis sa plus tendre enfance il aime jouer les Sherlock Holmes alors elle sait que la consigne

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    Edeus est peureux et le chat Biscotte le terrifie alors quand il est venu il a joué les gros durs en hurlant sur le chat qui de peur a cassé le vase Murano et s’est réfugié dans la panière à linge!!! Fier de lui et se sentant tout puissant du haut de ses 19 ans il a mangé son gouter avant de repartir : une barre chocolatée Lion sa préférée!!!

  5. OK pour PARTI

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    et

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    ce qui est indique qu’elle est partie volontairement.
    Une autre chose m’intrigue sur le message:pourquoi donc des mots en anglais qui semblent aller avec cette histoire d’uniforme ?
    Et pourquoi marquer “nourrir le chat” alors qu’il y a la voisine du dessous ? Elle a les clés et comme la porte n’a pas été forcée ,c’est donc la voisine qui serait rentrée pour trouver quelque chose…

  6. Si j’ai bien décodé le message. D’après la seconde partie, je pense que la miss est partie de son plein gré pour un pays nordique. Ceci dit je ne comprend pas bien le sens de la première phrase. A moi que “nourrir le chat” indique qu’il faudrait regarder du côté de Biscotte, qui pourrait être affublé de quelque chose qui serait accroché sur son collier par exemple…

  7. et si Corinne rêvait d’être hôtesse de l’air et que sachant que Miss Keptown était absente pour un moment puisque partie en Suéde où il y a moins d’acariens car il fait froid , elle venait dans l’appartement mettre son uniforme et regarder les beaux timbres etc … elle aurait fait peur au chat… le petit mot serait à elle, mettre l’uniforme au pressing pour que Miss Keptown ne se rende pas compte qu’il a été porté et ne pas oublier de ranger les clefs … oui j’avoue un peu beaucoup tordu, c’est la chaleur !!!

  8. une diabétique qui mange des bonbons et des barres chocolatées ? Antoinette ne parle pas non plus d’un traitement diabétique dans la pharmacie mais seulement allergique ? étrange ?

  9. Bonjour, j’adore votre idée . C’est génial. Je ne suis pas très douée en matière de résolutions d’enquête mais je vais y réfléchir sérieusement pour trouver la solution ! 😉

  10. Super, pour une fois je suis au calme alors, chère Antoinette, voilà ce que j’en pense (sans plus de certitude) :
    Miss Keptown est partie en

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    [spoiler], certainement de son plein gré (sinon, elle n’aurait pas laissé de mot à sa voisine et amie). Je pense que pour comprendre le message, Antoinette devrait le lire à SREVNEL. Et non, Biscotte n’a pas mangé sa maîtresse, sinon il n’aurait pas eu faim quand Antoinette est arrivée ! :-p Par contre pourquoi le costume au pressing ? Est-ce que la fameuse

    Spoiler Inside SelectionnezMontrez

    s’y trouve ?
    Merci pour cette enquête, Antoinette !

  11. Habituellement, Miss Keptown boit du thé et du coca light… ce qui me laisse à penser qu’elle prend soin de sa ligne. Hors, la bonbonnière a été ouverte, une barre chocolatée mangée, tout ceci étant très sucré et hautement calorique. Quant à Biscotte, il ne s’est pas caché et ne tremble pas pour avoir fait une bêtise, il est terrorisé.
    Je vais donc émettre l’hypothèse que quelqu’un -autre que Clara- est entré dans l’appartement, et que c’est lui ou elle qui a brisé le Murano… Qui ? Quelqu’un qui connait Miss Keptown, sinon la serrure aurait été forcée et notre Super-Antoinette l’aurait immédiatement remarqué ! L’inconnu(e) aurait également tenté de brouiller les pistes en laissant le mot sur la table, avec des instructions qui ne collent pas ! À moins que ce ne soit un SOS de Miss Keptown…
    Les derniers mots seraient : “l’abri à clé” et “parti Suède”… hum… étrange pour quelqu’un qui vit en appartement, et qui aime les destinations ensoleillées….

Laisser un commentaire